•  CHATEAU D'AZAY-LE-RIDEAU

CHATEAU D'AZAY-LE-RIDEAU

Ajouter CHATEAU D'AZAY-LE-RIDEAU à mes alertes

C’est dans l’élan créatif des premières années du règne de François 1er que fut édifié le château d’Azay. Situé en Touraine, il s’inscrit dans la prestigieuse lignée des châteaux du Val de Loire, où les rois de France se plurent à résider durant un siècle.

Construit par Gilles Berthelot, un riche financier issu de la bourgeoisie tourangelle, il manifeste l’engouement des élites cultivées pour la Renaissance italienne. Cet édifice inaugure l’ère des demeures de plaisance qui allient le charme du château à la française à la majesté des palais italiens. L’eau qui isole l’édifice, les tourelles d’angles et le chemin de ronde sur les murs extérieurs inscrivent son architecture dans la continuité de la tradition médiévale. Mais la répartition symétrique des grandes ouvertures confère aux façades une ordonnance régulière qui signe l’influence de l’architecture italienne. L’escalier monumental qui concentre l’essentiel du très riche décor sculpté est l’élément de prestige de cette architecture. Ouvert sur la cour d’honneur par des loggias et sur le paysage côté parc par de grandes baies, cet espace lumineux et transparent, relie le château à son site.

Au XIXe siècle, les marquis de Biencourt procèdent à des aménagements extérieurs et intérieurs très importants. Les 2 tours qui désormais ponctuent les angles des façades sur cour confèrent au château une unité stylistique qu’il n’avait jamais eu jusque là. La bibliothèque et le grand salon sont à la même époque décorés dans le style néo-renaissance. Le site lui-même est redessiné en un grand parc paysagé. Au sud et à l’ouest, sont aménagés deux miroirs d’eau dans lesquels se reflètent les façades. Aujourd’hui, les espaces intérieurs offrent un voyage dans la vie du monument depuis la Renaissance aux différents moments de son histoire.