•  GUEDELON

GUEDELON

D 955
89520 TREIGNY

Ajouter GUEDELON à mes alertes

Au coeur de la Puisaye, dans l'Yonne en Bourgogne, une cinquantaine d'oeuvriers relèvent un défi hors norme : construire aujourd'hui un château fort selon les techniques et avec les matériaux utilisés au Moyen Âge.

Au milieu d'un espace naturel mettant à disposition toutes les matières premières nécessaires à la construction : pierre, bois, terre, sable, argile...des carriers, tailleurs de pierre, maçons, bûcherons, charpentiers, forgeron, tuiliers, charretiers, vannier, cordier... bâtissent jour après jour un véritable château fort sous les yeux de milliers de visiteurs.

Michel Guyot, propriétaire et restaurateur du Château de Saint-Fargeau dans l'Yonne, est à l'initiative de cette "idée folle".

Passionnés de patrimoine et de vieilles pierres depuis l'enfance, Michel et son frère Jacques rachètent en 79 le château de Saint-Fargeau pour quelques milliers de francs. Ce château se trouve à cette époque dans un état désastreux : 2 hectares de toitures à refaire, les charpentes à revoir, les murs se fissurent... Pour financer les travaux de restauration, ils font appel à la population locale et mettent en scène un grand spectacle historique. En 20 ans les fonds récoltés ont permis de sauver Saint-Fargeau.

Michel Guyot commande une étude archéologique intitulée « Révélation d'un château englouti » à une équipe de médiévistes, architectes et archéologues qui permet de mettre en évidence le château du XIIIè siècle de Saint-Fargeau pris sous la construction de briques roses. C'est sans doute là que l'idée jaillit : « Et si on bâtissait un château fort avec les techniques du Moyen Âge ! On comprendrait ainsi comment travaillent les bâtisseurs du XIIIè siècle »

« C'est un vrai plaisir que de retrouver des pierres dispersées depuis des siècles et de les assembler à nouveau. Quand j'y arrive, c'est réellement un état de grâce. C'est gratifiant d'être un petit maillon de la chaîne, et de contribuer ainsi à transmettre un témoignage de l'humanité ».  (extrait de Guédelon Des hommes fous un château fort ; Ed. Aubanel ; 2004)

Ce chantier, débuté en 1997, devrait durer environ 25 ans.