Le niveau de sécurité actuel ne vous permet pas de naviguer correctement sur notre site. Nous vous invitons à modifier les paramètres de votre navigateur avant de continuer.

WALASSE TING, LE VOLEUR DE FLEURS

Exposition
Du au  -  MUSEE CERNUSCHI  -  PARIS 08

INFORMATION

Fermé le lundi et les jours fériés (25/12, 01/01). Entrée valable une heure, temps de visite libre. Gratuit pour les moins de 18 ans, les chômeurs et les personnes bénéficiaires des minimas sociaux. Tarifs réduits : Jeunes : de 18 à 26 ...

Plus d'informations sur WALASSE TING, LE VOLEUR DE FLEURS

Ouvert tous les jours, sauf lundi, de 10h à 18h.


Fermé le lundi et les jours fériés (25/12, 01/01).
Entrée valable une heure, temps de visite libre.
Gratuit pour les moins de 18 ans, les chômeurs et les personnes bénéficiaires des minimas sociaux.

Tarifs réduits :
Jeunes : de 18 à 26 ans
Famille : Paris Pass Famille et carte famille nombreuse
Enseignant ou Education (enseignants et documentalistes en activité dans les établissements scolaires)
Seniors titulaires de la carte "Navigo-Améthyste-Emeraude" ; seuls les Seniors titulaires de cette carte bénéficient du tarif réduit.

 En application du Plan Vigipirate niveau « alerte attentat », l’accès au musée et au vestiaire est interdit à tout type de valises, ainsi qu’aux sacs de voyage ou sacs à dos de grands formats (type randonnées).

Sont acceptés au vestiaire, uniquement les petits sacs de voyage ou les sacs à dos de taille inférieure au format A3. Le service de Sûreté du musée peut être amené à prendre, sans information préalable, toute disposition qu’il jugera utile.

Walasse Ting, Le voleur de fleurs
Du 7 octobre 2016 au 26 février 2017

Après avoir quitté la Chine pour Hong-Kong en 1946, Walasse Ting gagne Paris en 1952. Ses créations, qui mettent l’accent sur l’expressivité du geste pictural, sont en phase avec les réalisations du groupe CoBrA dont certains membres, comme Pierre Alechinsky, manifestent leur intérêt pour les pratiques asiatiques de l’art du pinceau.

A cette époque il rencontre aussi Sam Francis, qu’il retrouvera à New-York quelques années plus tard. C’est dans cette ville que Walasse Ting découvre son univers, fait d’allers et retours entre l’encre et la couleur pure, entre les codes de la peinture chinoise et la spontanéité de l’Action Painting. Il s’inscrit alors dans le paysage de la création new yorkaise à travers des réalisations collectives, comme le projet 1 Cent Life (1964), qui réunit aux côtés de Pierre Alechinsky et Sam Francis, Jean-Paul Riopelle, Asger Jorn, Robert Indiana, Robert Rauschenberg, Andy Warhol…

Inscriptions aux alertes de WALASSE TING

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle.
En savoir plus

Ces salles ne font pas partie de vos alertes :

Ajouter

PUBLICITE

Partenaire vidéo

PUBLICITE